RHINO INSIDE

Rhino 3D et Grasshopper occupent une place spéciale dans le domaine de l’industrie AEC (Architecture, Ingénierie, Construction). Aujourd’hui afin d’appuyer historiquement cette place sur le marché, McNeel a permis à ses utilisateurs d’utiliser Rhino 7 (WIP) non plus seulement comme un logiciel, mais également comme un plugin d’autres logiciels, tel que Autocad ou encore Revit.

Qu’est-ce que cela veut dire ? Vous pourrez bientôt utiliser Rhino et Grasshopper et bénéficier de ses fonctionnalités à l’intérieur d’autres logiciels : pour une totale synergie et un workflow des plus optimales !

Alors que d’autres éditeurs adoptent différentes stratégies au travers de nouveaux lancements, McNeel a choisi son propre chemin. Au fil des années, l’éditeur de Rhino a développé une large et loyale communauté, recouvrant de nombreux domaines d’activités : joaillerie, bâtiment, design de tout type. Cette diversité d’utilisateurs a notamment entraîné l’apparition de nombreuses applications métiers pour Rhino.

Pour faire un petit peu d’histoire, l’entreprise a initialement lancé Rhino 3D en 1994. Puis, avec les outils de programmation de Grasshopper, la solution Rhinoceros-Grasshopper est devenue endémique dans l’industrie AEC pour ce qui est de conception et des définitions géométriques.

Elle est utilisée par quasiment tous les leaders architecturaux (Zaha Hadid, Foster + Parners, Gensler, HOK, Heatherwicks etc.) comme une plateforme de design.

Avec l’apparition du BIM, des solutions toujours basées sur Rhino, complètes et compatibles BIM, sont apparues : nous pouvons citer le plugin VisualARQ, dont l’éditeur Assunicad travaille en étroite collaboration avec McNeel ( RhinoArchitecture : Rhino 3D/Grasshopper/VisualARQ). Cette combinaison a aujourd’hui fait ses preuves et est utilisée par de nombreuses entreprises souhaitant intégrer géométrie flexible, design paramétrique, et outils BIM.

Pour Rhino 7, qui est actuellement disponible en version Work In Progress pour les détenteurs de Rhino 6, McNeel a effectué des changements considérables, capables de faire fonctionner Rhinoceros-Grasshopper comme un plugin utilisable à l’intérieur même d’interfaces d’autres logiciels.

Cette nouvelle capacité est appelée Rhino Inside. McNeel a, comme à son habitude très souple, déjà permit à de nombreux utilisateurs de sa communauté de la tester. Grâce aux remarques et demandes d’améliorations des utilisateurs, Rhino Inside a évolué de manière considérable, et continue d’être amélioré à une vitesse notable.

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises architecturales définissent la géométrie de leurs projets dans Rhino et attendent la dernière minute avant de travailler ce même projet dans Revit, Revit n’ayant jamais vraiment été conçu pour être une solution paramétrique dynamique.

Avec Rhino Inside, la géométrie peut être modélisée dans Rhino et utilisée à l’intérieur de Revit. Le chemin inverse est également tout à fait possible, et des géométries conçues dans Revit peuvent être intégrées et utilisées à l’intérieur de Rhino 3D.

McNeel a développé son propre panel de composants Grasshopper/Revit (sélectionnés par catégorie, famille, niveau, ou nom), compatibles dans les deux environnements Rhino-Revit.

Cela veut dire que les scripts Grasshopper peuvent être utilisés pour créer des modèles natifs en utilisant les composants de Revit comme les scripts de Dynamo le peuvent, et non plus simplement par la génération d’importations IFC.

Revit inside est actuellement en WIP, mais cela génère déjà une attente palpable de la part des utilisateurs. Cela ouvre tout un nouveau niveau d’intégration entre l’écosystème d’applications de McNeel et le data de Revit, qui provient du plus commun des outils BIM aux US et UK. Nous sommes convaincus que de nombreuses maisons d’architectures vont préférer de loin cette nouvelle manière de travailler à leur worflow existant.

Il est maintenant possible de :

  • Lancer Rhino et Grasshopper comme un ajout dans d’autres applications.
  • Piloter l’application hôte avec des définitions de Grasshopper.
  • Utiliser l’API de l’hôte dans un module de Grasshopper et Rhino.
  • Utiliser les API de Rhino dans les modules de l’hôte.
  • Créer des objets natifs dans l’application hôte avec Rhino et Grasshopper.

Pour comprendre tout le potentiel de Rhino.Inside avec Grasshopper et les autres logiciels : https://github.com/mcneel/rhino.inside

Découvrez et essayez Rhino.Inside.Revit (R.I.R) : https://www.rhino3d.com/inside/revit/1.0/